Attraction et rétention des talents au cœur des stratégies d'entreprise de taille moyenne

Nov 20, 2014

Selon la 3e édition de l’étude annuelle de GE Capital sur les entreprises de taille moyenne, réalisée en partenariat avec HEC, attirer et retenir les talents constitue le premier défi de la croissance pour les ETM françaises, la première fois que ce souci s’affiche avec autant de force dans l’étude de GE Capital.

Cela contraste avec les prévisions des ETM françaises de ne créer que 30 000 nouveaux postes au cours des 12 prochains mois, alors que leurs homologues italiennes envisagent 75 000 créations de poste, plus du double sur la même période, et les ETM britanniques… 326 000 pour une croissance quasi similaire dans les 12 prochains mois (+3,5%) ! Peu d’intentions d’embauches certes, mais à contrebalancer par une volonté de vouloir mettre l’accent sur les ressources humaines, tant pour retenir les collaborateurs talentueux que pour attirer de nouveaux talents.

Les 4 premiers éléments cités par les dirigeants comme ayant le plus d’impact sur la performance de leur entreprise ont trait au facteur humain. Comment cette différence de positions peut-elle se comprendre ? On peut y lire une volonté des ETM de recruter de manière plus sélective et ciblée, qui expliquerait en partie les faibles prévisions d’embauche. On remarque par ailleurs une volonté de la part des ETM françaises d’augmenter les recrutements des jeunes diplômés (39%) et de faire davantage appel aux apprentis (37%). 

Marion Artieres
GE Capital France
marion.artieres@ge.com
+33-(0)-146-14-74-49